Comment fabriquer un arbre artificiel

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Si vous êtes déjà allé chez un fleuriste ou un artisan, vous savez à quel point les arbres artificiels peuvent être chers.
Cependant, il existe une alternative peu coûteuse à l’achat d’un arbre artificiel : fabriquez le vôtre !

Avoir un arbre artificiel à la maison

Les arbres artificiels sont faciles à fabriquer et vous pouvez les personnaliser pour qu’ils s’adaptent à votre décor et à vos préférences. Ils sont également très utiles pour les bureaux ou les entreprises.

Comment construire un arbre ?

Première étape

Rassemblez votre matériel.
Vous pouvez utiliser de petites branches d’arbres de votre jardin ou acheter des tiges dans des boutiques d’artisanat ou des magasins spécialisés. Vous aurez également besoin de cire si vous utilisez vos propres branches d’arbre, sinon elles sèchent et deviennent très fragiles. Vous aurez également besoin d’un grand pot solide, de tiges de verdure, d’une perceuse, de joint et d’un isolant en spray.

Étape 2

Nettoyer et cirer les membres. Si vous utilisez vos propres branches, nettoyez-les en grattant toute l’écorce détachée. Vous pouvez ensuite les vaporiser avec la cire. Les meilleures branches à utiliser sont celles de bouleau ou de ficus car elles n’ont pas beaucoup d’écorce à nettoyer.

Étape 3

Ajoutez du poids au pot. Si vous n’ajoutez pas de poids au fond du pot, votre arbre artificiel sera lourd au sommet et tombera. Le petit pois est idéal pour ajouter du poids, mais vous pouvez aussi utiliser des roches et d’autres matériaux lourds à condition qu’ils soient petits et qu’ils tiennent dans le pot. Le poids que vous ajoutez doit également être proportionnel à la hauteur et à la taille de l’arbre.

Étape 4

Vaporisez le pot et insérez les membres. Avant de mettre les membres dans le pot, couvrez l’intérieur avec de l’isolant à vaporiser. Au fur et à mesure de sa croissance, vous pouvez y mettre les membres et les placer comme vous le souhaitez. Maintenez les membres immobiles pendant que l’isolant se referme autour d’eux.
L’isolant les maintiendra en place une fois qu’il aura durci et pris. S’il y a un espace entre le membre et l’isolant une fois qu’il a durci, vous pouvez vaporiser de l’isolant dans le trou pour le remplir.

Étape 5

Percez des trous dans les tiges. C’est là que votre créativité entre en jeu.
Si vous pouvez le visualiser, commencez à percer des trous là où vous pensez que les branches seraient les plus belles. Assurez-vous que les trous sont juste assez grands pour que les tiges des feuilles et la colle de contact puissent continuer.
Si les trous sont trop petits, vous pouvez utiliser un marteau et un clou pour les élargir. Veillez également à percer vos trous en angle vers le bas. Ainsi, vos branches auront la possibilité de se cambrer et d’avoir un aspect naturel.
Lorsque vous percez vos trous, veillez également à ce qu’ils soient bien rapprochés les uns des autres pour que votre arbre soit bien rempli. Veillez à ce qu’ils ne soient pas trop proches, sinon le bois se fend.
De plus, lorsque vous arrivez au sommet de votre branche ou de votre tige, veillez à percer un trou au centre de la partie supérieure afin de pouvoir également y placer des feuilles.

Étape 6

Insérez les tiges de verdure. Plongez chaque extrémité des branches dans le ciment de contact puis placez-les dans le trou. La colle devrait sécher suffisamment en 15 secondes environ pour que vous puissiez la maintenir en place jusqu’à ce qu’elle prenne.
Lorsque la colle sèche, cassez les paraisons qui sont visibles. Une fois que vous avez atteint le sommet de votre arbre artificiel, placez un bouquet de branches au centre en les laissant s’incurver vers le bas et vers l’extérieur. Cela complétera l’aspect de l’arbre, le rendant plus naturel.

Étape 7

Couvrez l’isolation. L’arbre n’a pas l’air complet tant que vous ne couvrez pas la couleur laide de l’isolant en spray. Vous pouvez utiliser de la mousse d’Espagne ou tout autre produit que vous jugez approprié pour votre végétalisation.
Veillez simplement à utiliser un adhésif sur l’isolant pour que le lierre ou la mousse ne tombe pas.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...